Alessandra Milano

Responsable du Développement de la stratégie du Groupe en Italie

“Je suis entrée dans le groupe ORPEA au début de l’implantation de celui-ci en Italie, en 2007, après avoir exercé comme animatrice puis directrice d’établissement dans un autre groupe de maisons de retraite.

J’ai alors pris la direction de l’une des deux résidences ORPEA en Italie, à Borgaro dans la région de Turin. Tout était à développer. Après quelques années sur le terrain, on m’a proposé d’intégrer le siège pour y prendre des fonctions de Responsable des achats puis en tant que Responsable de la Qualité.

Des raisons familiales m’ont poussé à demander au Groupe de retourner sur le terrain, dans un établissement proche de mon lieu de résidence. Je suis entrée dans une clinique de Soins de Suite et de Réadaptation Clinea pendant plusieurs années pour y gérer à la fois les aspects administratifs des admissions et les accréditations nécessaires pour les différents types d’activités de la clinique elle-même.”

L’expansion du groupe en Italie est constante et continue, les compétences diverses et étendues acquises par Alessandra au cours de sa carrière professionnelle, principalement chez ORPEA, permettent au groupe d’étendre ses activités en Italie, au point de nécessiter une plus grande structuration du service. Aujourd’hui, Alessandra est responsable du développement de la stratégie.

Quelles sont les principales difficultés que vous avez rencontrées ?

Je me souviens en particulier de la difficulté à devoir laisser un morceau de mon cœur dans chaque endroit où j’ai travaillé. Dire au revoir à mes collègues et à mes habitudes de travail pour recommencer à zéro ailleurs.

Etre une femme dans votre parcours professionnel, un avantage ou un handicap ?

Mon type de travail n’est pas de ceux où l’on part le soir sans regarder en arrière : travailler pour les gens vous envoûte complètement et il y a toujours le risque de devoir rester plus longtemps que nécessaire pour un besoin ou une urgence, même lorsque votre enfant a une course importante ou que vous devez l’accompagner à un rendez-vous médical.

Peut-être les femmes sont-elles aussi plus douées pour optimiser leur temps : pendant les trajets en train, par exemple, je préparais les textes pour les récitals de fin d’année de mes enfants ou j’étudiais les chansons pour ma chorale de rock du soir, en essayant de transformer chaque aspect difficile en une opportunité productive !

Les composantes “féminines” du caractère d’Alessandra, liées à une prédisposition innée à l’accueil, à l’ouverture, à la disponibilité, à la bienveillance et à l’écoute lui ont toujours permis de mieux travailler en équipe.

L’équilibre vie professionnelle – vie personnelle est un engagement très important à respecter pour l’équilibre de la société.

Quel conseil donneriez-vous aux femmes ?

Considérez chaque changement comme une opportunité de vous renouveler et de vous enrichir et faites toujours les choses avec soin et dévouement car, des années plus tard, tout ce qui a été bien fait reste et peut être utile à tous.

En outre, cela semble une petite chose, mais ce n’en est pas une : toujours trouver au moins 5 minutes par jour pour soi, pour se sentir forte et armée face à chaque situation.

Quels sont vos engagements personnels en faveur des droits des femmes ?

Je me suis engagée personnellement au fil des années pour soutenir les femmes qui rencontrent les plus grandes difficultés : avec le Centro di Aiuto alla Vita (Centre d’aide à la vie) qui soutient les jeunes mères en situation de fragilité sociale qui se trouvent confrontées à une grossesse non désirée ; avec le Groupe Missionnaire qui soutient les femmes africaines à travers le mécanisme du micro-crédit qui leur permet de devenir autonomes en les aidant à démarrer une petite entreprise. Et enfin avec ma propre chorale de rock, nous chantons pour soutenir l’association L’Altra Riva Onlus dont le but est de lutter contre la violence entre les personnes, souvent celle qui se cache entre les murs de la maison.

Quels sont vos rêves pour le monde de demain pour les jeunes femmes ?

Que chaque mère apprenne à ses enfants à respecter les autres, tous les autres afin que les hommes adultes soient demain capables de respecter tout le monde y compris les femmes.

Je souhaite aussi qu’il y ait dans chaque lieu de travail une plus grande attention portée aux besoins des mères. L’équilibre vie professionnelle – vie personnelle est un engagement très important à respecter pour l’équilibre de la société.